Une Migale en tutu?

Publié le par SÄndy Swensön

Dans ma rue, aujourd'hui, est passée "LA MIGALE EN TUTU."
Avec ses pendentifs en éclairs et ses colliers en petits fruits,
Enfin arrivait,(pas trop tôt)sur terre
une gamme de bijoux crè crè jolis!

je lui ai dit " Qui es-tu toi?
elle me répondit "La Migale en Tutu ça se voit pas?"

Si, si!!! elle ressemblait un peu beaucoup à ça ...dans ma tête à moi.




Donc "la Migale en Tutu" à part ce nom farfelu-qui-m'a-bien-plu, c'est l'histoire d'une créatrice dans son atelier avec un chalumeau, une baguette de verre et une blouse et qui fais des bijoux.Des bijoux rigolos d'ailleurs et pour ceux qui ont la chance d'habiter le 10ème, son atelier est au 45 rue Bichat.
Personnellement j'ai un petit faible pour l'éclair et la religieuse. Je me demande d'ailleurs si LA MIGALE EN TUTU sais faire un pendentif en cerveau !!! Vous savez!!! ce serait un petit cerveau accroché à une chaine, un peu le même principe de ces mémés qui ont leur lunettes autour du cou avec une petite chaine en plastique pour pas les perdre, et ça serait top!!! la même chose mais pour mon cerveau. Tiens d'ailleurs je vais en faire un dessin...

Bref, R-E-S-P-E-C-T à toutes les petites mimines, à tous ces petits artisans qui font des supers choses, qui prennent leur temps, qui travaillent la matière, loin des usines.



mais!!!!!J'oubliais le plus important, héhé,,, la haut ya quelqu'un ou bien???? LES BI-JOUX.LES BI-JOUX.LES BIJ-OUX

 
LES ECLAIRS ET LA RELIGIEUSE, je l'ai commandé


Celui la ,le donuts, je l'ai commandé pour Homer simpson...






En tout cas LE site est la.link 
Voila voila!!!! (Chut il y a aussi une vente en ce moment ici à l'atelier de la mode.link
Alors les filles, La prochaine fois qu'une migale en Tutu vous approche vous pourrez dire :
MAIS DIS DONC J'TE CONNAIS TOI, T'ES LA MIGALE EN TUTU!


Allez à demain, je vous réserve une petite histoire...mais là je vais dessiner ma chaine de cerveau!!!
oui je sais!! je sais!! ça se soigne!!!
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article